Actualités

Les essentiels de la cuisine polynésienne

Les essentiels de la cuisine polynésienne

Voyager en Polynésie, c’est partir se prélasser sur la plage, au soleil. C’est aussi apaiser ses yeux en profitant des paysages et des cadres paradisiaques. Et c’est enfin faire de belles expériences culinaires avec la gastronomie locale de l’archipel. Justement, les Polynésiens savent comment concocter des assiettes à la fois simples et savoureuses. Découvrez les ingrédients secrets qu’ils utilisent derrière les fourneaux.

Cuisine polynésienne : caractéristiques principales

Plus d’une destination à explorer la Polynésie pour s’évader vers une contrée magique. Qu’il s’agisse de partir pour une lune de miel ou de simples vacances au soleil, une organisation sejour polynésie vous promet un dépaysement total et un cadre de rêve.

Côté gastronomie, vous y trouverez notamment une cuisine typique des îles, avec une grande prédominance des fruits de mer et des cultures tropicales. La cuisine de l’archipel mélange les plats traditionnels avec une inspiration européenne et chinoise. En effet, les locaux continuent à affectionner les recettes anciennes. Et en parallèle, vous pouvez retrouver des assiettes occidentales, comme le taboulé aux crevettes.

Éléments essentiels de la cuisine polynésienne

Si vous avez déjà goûté à la cuisine polynésienne, vous avez probablement remarqué qu’elle présente un goût plus ou moins particulier. Pour cause, il faut savoir que les locaux utilisent quelques ingrédients pour apporter une note à part entière dans leurs plats. Des Îles Australes aux Marquises en passant par les Îles de la Société, voici les essentiels que vous retrouverez le plus souvent dans les recettes polynésiennes.

Les poissons

Cela va de soi, en tant qu’archipel, les poissons doivent forcément occuper une place importante dans la gastronomie locale des îles françaises du pacifique. Les Polynésiens cuisinent, d’une part, les poissons du grand large, comme : le thon, l’espadon ou le fameux mahi mahi. Et d’autre part, vous retrouverez des assiettes avec des poissons des lagons, à l’instar des poissons-perroquets ou de l’ature.

Une autre idée recette ?  Comment choisir un vin d’apéro ?

Dans tous les cas, les plats sont préparés avec des poissons fraîchement pêchés. Ensuite, ceux-ci peuvent se consommer crus, en papillote, frits ou panés. Le sashimi de thon ou le traditionnel poisson cru au lait de coco sont des incontournables de la gastronomie polynésienne.

Le coco

Le cocotier est un symbole même des îles. Il participe au décor paradisiaque à Tahiti, à Bora-Bora et dans les autres îles de l’archipel. Bref, dans cette mesure, le coco devient alors un élément (presque) omniprésent dans les plats polynésiens. D’ailleurs, il peut se consommer de bien des manières.

Dans un plat cuit, le lait de coco vient apporter une subtile note de douceur à la préparation. Cet ingrédient s’obtient à partir de chair de coco râpée, puis pressée. La chair de coco constitue entre autres la composante de base du Faraoa Ha’ari, le pain traditionnel polynésien. Et enfin, les locaux se désaltèrent avec l’eau de coco, le nectar de la jeune noix de coco.

La vanille

La Polynésie compte parmi les pays producteurs de vanille dans le monde. La vanille dans l’archipel est différente de la très réputée variété Bourbon cultivée à Madagascar. En effet, la vanille polynésienne est plutôt une espèce hybride. Concrètement, elle présente de fines petites gousses, mais semble être plus riche en arômes, ce qui lui a valu le surnom de « l’or noir de Polynésie ». C’est dans l’île de Tahaa que vous retrouverez la plus grande production de vanille de l’archipel.

En cuisine, la vanille est utilisée pour préparer des sauces délicieuses pour accompagner les repas. Parmi les plats locaux qui surprennent, découvrez le mahi mahi à la sauce vanille de Tahiti. Sans quoi, la vanille vient apporter de douces notes sucrées dans les petites gâteries maison.

Une autre idée recette ?  Les bons petits plans beauté avec les fraises

Le taro

Le taro, ou songe, est un féculent cousin de la patate douce et de la pomme de terre. Vous le reconnaîtrez facilement avec ses gros tubercules de couleur foncée. Les Polynésiens se servent souvent de ces derniers pour en faire des chips légèrement sucrées ou des gratins succulents. 

Ensuite, outre les racines, les feuilles du taro sont considérées comme des légumes à part entière qui trouvent leur place dans de nombreuses préparations culinaires. On les appelle fafa et elles ressemblent à des épinards. Elles sont même surnommées « épinards polynésiens ». Le poulet fafa est un plat typique que vous allez forcément trouver à votre table lors de votre séjour en Polynésie française. 

Les fruits

Les terres polynésiennes sont favorables à la culture de nombreuses variétés de fruits exotiques de toutes les formes et de toutes les couleurs. Ananas, bananes, fruit de la passion, ramboutans, mangues, papayes, etc.

Principalement consommés en tant que desserts, les fruits comptent également parmi les ingrédients pour préparer de la salade et d’autres plats. De tous les fruits, le citron vert reste celui le plus présent en cuisine. En effet, les locaux utilisent son jus pour rehausser le goût et apporter de la fraîcheur aux plats. Enfin, le po’e, est un entremets à base de banane typique de l’archipel que l’on cuit dans le four traditionnel, l’ahi ma’a.

Si vous souhaitez vous initier à la préparation de quelques plats polynésiens, vous pouvez demander aux locaux de vous apprendre. De nature chaleureuse, ces derniers se feront le plaisir de vous faire découvrir leur cuisine. 

Une autre idée recette ?  Qui livre les courses à domicile ?
0/5 (0 Reviews)
0/5 (0 Reviews)

Post Comment