Recettes

Que manger après un accouchement ?

Que manger après un accouchement ?

L’accouchement est une épreuve qui nécessite un effort physique intense et diverses privations. C’est la raison pour laquelle les femmes sont affaiblies après la sortie du bébé. Pour rapidement trouver leur forme habituelle, elles peuvent faire confiance à l’alimentation. Découvrez ici ce que vous devez manger après un accouchement.

Les poissons gras : pour avoir l’assurance de ne pas avoir des dépressions du post-partum

Après l’accouchement, la maman doit faire attention à l’état de santé de son bébé, mais également au sien. Si l’un des objectifs principaux de toute maman est de trouver un panier naissance personnalisé, il est tout aussi indispensable de redonner à votre organisme beaucoup d’oméga-3. C’est la raison pour laquelle vous devez privilégier la consommation des poissons comme la sardine, le maquereau ou l’anchois.

Ils vous permettront de ne pas subir les perturbations chimiques. De plus, en consommant régulièrement les aliments riches en oméga-3, vous ne souffrirez pas du baby blues. Il s’agit d’une période de dépression passagère où les femmes ont des sautes d’humeur. Enfin, il faut noter que les poissons gras luttent contre les allergies et les inflammations.

Les poires : pour lutter contre la constipation et les hémorroïdes

La poire est un fruit à pépins qui a un goût doux et sucré. Elle est riche en sorbitol, un polyol qui fait office de laxatif. Les premières semaines après l’accouchement, vous aurez du mal à aller à la selle. En effet, vos organes, comprimés par le bébé et l’utérus, ont besoin de temps pour retrouver leur fonction habituelle. De même, les muscles de votre bas-ventre et les intestins sont moins toniques et plus relâchés.

Une autre idée recette ?  Huile d’olive italienne : découvrez comment se la procurer !

Cela entraîne régulièrement une constipation après chaque repas. Pour mieux répondre à ce mal passager, mangez deux poires chaque jour. Elles apporteront à votre organisme une quantité non négligeable de fibres. Ceux-ci auront pour mission d’assainir votre système digestif et de favoriser l’élimination des déchets.

Le bouillon de volaille : pour réhydrater et régénérer les tissus

Après l’accouchement, le corps de la femme est souvent déshydraté. Cela est dû à une grande augmentation de fluides, de pertes de sang et de la transpiration. De même, si vous devez allaiter le bébé, il vous faudra un litre supplémentaire de liquide. Pour assurer une bonne réhydratation de votre corps, il est conseillé de consommer un bouillon de volaille. D’abord, sa gélatine renferme de nombreux nutriments qui luttent contre l’inflammation. De même, cet aliment est riche en glycine, un acide aminé qui intervient dans le bon fonctionnement du système immunitaire. Par ailleurs, le collagène contenu dans le bouillon de volaille permet d’améliorer l’élasticité de votre peau.

Les graines de courge : pour anticiper les risques d’incontinence urinaire

L’accouchement met à l’épreuve le périnée de la femme. Dans certains cas, cette dernière peut avoir une fuite urinaire. Pour guérir de ce mal, vous devez simplement manger des graines de courge. Elles possèdent des propriétés diurétiques et sont capables d’apaiser les troubles du système urinaire. Les graines de courge sont riches en protéines, en fer et en magnésium. Elles se consomment facilement. En effet, vous pouvez les ajouter à du yaourt ou à un plat de salade. En consommant régulièrement ces graines, vous réussirez à lutter contre l’anémie et la fatigue.

Une autre idée recette ?  Quiche au potiron et au jambon
0/5 (0 Reviews)
0/5 (0 Reviews)

Post Comment