Machine à glaçons : comment fonctionne-t-elle ?


Les glaçons sont utilisés par de nombreux secteurs d’activité. Que ce soit dans la restauration, les bars, les hôtels etc. Dans le domaine médical, où le maintien de certaines basses température est primordial comme pour les sérums ou les différents vaccins. L’industrie alimentaire, afin de conserver les aliments. L’industrie pharmaceutique notamment les médicaments destinés au transport etc.

A une époque, pour se rafraîchir ou pour des utilisations industrielles, les glaçons étaient faits de manière traditionnelle, c’est-à-dire, en faisant refroidir de l’eau dans des pièces à température moindre. Aujourd’hui, et heureusement, il existe des moyens beaucoup plus pratiques et rapides pour créer des glaçons, notamment les machines à glaçons. Beaucoup en connaissent l’utilité mais peu savent comment ça marche. Alors, comment fonctionne une machine à glaçons ? Quels sont les différents types qui existent ? Comment choisir la bonne machine à glaçons selon son secteur d’activité ? Laquelle choisir pour une utilisation personnelle ? Essayons d’éclaircir ces quelques points.

Remplissage du réservoir

Tout d’abord et tout naturellement, pour faire des glaçons, il faut de l’eau. Les réservoirs à eau des machines à glaçons standards varient de 2 à 3L, pour ce volume, il faut compter à peu près 1.75 à 2.75 kilogrammes de glaçons. Pour ce qui est de la fabrication des glaçons de manière professionnelle, l’eau doit-être toujours froide et filtrée au préalable à l’aide d’un dispositif adéquat.

Les réservoirs des grandes machines à glaçons peuvent aller jusqu’à une production de 300 kg/j, ce qui est nécessaire pour une utilisation aussi régulière tels dans le domaine de la restauration.

Il faut toujours remplir le réservoir d’une machine à glaçons d’eau, sinon son moteur risque de tourner dans le vide et de s’épuiser. Le nettoyage de celui-ci est également nécessaire pour une qualité de glaçons optimale.

Formation des glaçons

Les glaçons dans une machine à glaçons se forment par refroidissement de l’eau présente dans le réservoir. Il existe cependant deux types de refroidissement.

Refroidissement à air

Le refroidissement à air est plutôt facile à assimiler en principe. Ce type de machine dispose d’une sorte de système de ventilation qui lui permet d’absorber l’ai ambiant, ensuite, il passera par un certain nombre de filtres qui tâchera de le purifier et faire baisser sa température jusqu’à moins de zéro degré. Cet air froid ira se loger dans le réservoir rempli d’eau et la congèlera.

Ce type de machine est préférablement installé en extérieur pour maximiser le flux d’air entrant à travers le ventilateur.

Refroidissement à eau

Le refroidissement à eau est plus simple que le précèdent, la machine dotée de ce système dispose d’un refroidisseur intégré qui se chargera de faire diminuer la température du réservoir jusqu’à une température très faible, ce qui permettra à l’eau en son intérieur de se congeler. La température d’evaporation est à -25°C à la fin de la congélation. Un thermostat relève à ce moment une température de glaçons à -18°C, puis actionnera une temporisation permettant la finition des glaçons. Le cycle de démoulage est ensuite actionné par un déversement d’eau dans le moule.

Ce genre de machines n’a pas de spécificités d’emplacement, et est donc préférable pour les intérieurs.

Machine à glacon matériel professionnel restauration

Forme des glaçons

De nos jours, la plupart des machines à glaçons sont capables de vous proposer une prestation qui consiste à ce que vous choisissiez la forme des glaçons qu’elles produisent. Le procédé est très simple en réalité, il s’agit de lames aiguisées et moulées qui découpent les bloques de glaces dans le réservoir en petits glaçons de la forme sélectionnée. Le processus de formation des glaçons se termine finalement par le rejet des glaçons dans un bac destiné à cet effet.

Les machines à glaçons ne fonctionnent pas toutes de la même manière, il existe plusieurs exceptions et modèles qui fonctionnent, par exemple grâce au changement de pression. Il est aussi bon à noter que certaines machines disposent de fonctionnalités plus sophistiquées (refroidir l’eau sans la congeler, purifier l’eau, gazéifier l’eau…etc.)

En cas d’envie d’acquisition d’une machine à glaçons, il n’est pas nécessaire de connaitre son mode de fonctionnement, mais il est utile de connaitre les spécificités des différents modèles en vue afin de trouver le plus adéquat à l’utilisation usuel auquel il sera voué.

Il existe plusieurs sortes de machines standards.

  • Machine à fabrication avec ruissellement d’eau ;
  • machine à fabrication avec eau statique ;
  • machine à fabrication par injection d’eau.

A quoi sert une machine à glaçons ?

Une  MACHINE À GLAÇONS est très utile, pratique, voire indispensable pour toutes les personnes ou les patrons qui travaillent dans l’hôtellerie ou encore dans la restauration. En effet, la machine à glaçons est très utilisée et demandée par les clients, notamment l’été quand ils souhaitent se rafraîchir avec une boisson ou un cocktail. Les glaçons sont donc indispensables, et il faut choisir la bonne, notamment la machine qui gâchera le moins d’eau possible. Si vous êtes à la recherche d’une machine à glaçons parfaite pour vous, alors vous pouvez vous renseigner auprès du Guide Iceshop, qui prendra plaisir à répondre à toutes vos questions, et vous aidera du mieux qu’ils peuvent.

Il existe différentes machines à glaçons en fonction de ce que vous voulez et de vos besoins. Il y en a des plus ou moins grosses, ou d’autres qui font une grosse quantité de glaçons et d’autres des petites quantités. Les prix d’une machine à glaçons peuvent varier, il suffit de voir si vous voulez des options ou non. Cela peut aller de 100 euros à plus de 500 euros, notamment si la machine à glaçons est imposante et grosse.



 

0/5 (0 Reviews)
Topics #recette