Actualités

Comment s’alimenter à l’approche de l’accouchement ?

Comment s’alimenter à l’approche de l’accouchement ?

L’accouchement est l’un des moments les plus importants de la vie d’une femme. Après neuf long mois de grossesse, c’est le moment de la délivrance et de la joie de vivre l’expérience de la maternité. Il est donc primordial qu’en tant que femme enceinte vous pensiez à votre vie et celle de votre bébé en vous préparant. Cette préparation passe entre autres par la qualité de votre alimentation. Nous vous invitons à découvrir dans ce billet comment s’alimenter à l’approche de l’accouchement.

Alimentation pour une femme enceinte : prendre trois repas par jour

Prendre trois repas par jour est un principe basique en matière d’alimentation pour toute personne normale. En conséquence, ce n’est donc pas durant la grossesse que vous allez vous comporter autrement ou le réduire. Peu importe votre perte d’appétit. Bien au contraire, vous pouvez même ajouter un goûter léger.

Toutefois, vous devez éviter de grignoter entre les repas. C’est bénéfique pour votre propre santé et celle de votre bébé, surtout si vous êtes déjà à l’approche de l’accouchement. Prenez soin de votre alimentation.

Utiliser la tisane de feuilles de framboisier comme boisson

L’une des meilleures boissons que vous pouvez utiliser à l’approche de l’accouchement est la tisane de feuilles de framboisier. Elle peut être prise deux fois par semaine dès la 37e semaine de la grossesse. A quelques jours de l’accouchement, cette dose prise peut devenir journalière. Le framboisier est capable d’agir sur le travail utérin qui se prépare.

Au même moment, des contractions peuvent se faire sentir ou devenir plus fréquentes. Par ailleurs, si vous prévoyez d’allaiter votre enfant, vous pouvez commencer par consommer des tisanes de houblon, de fenouil, de carvi dès le 9e mois. Ils favorisent la montée du lait.

Une autre idée recette ?  Quel est le repas ideal le soir ?

S’alimenter à l’approche de l’accouchement : manger régulièrement de légumes et de céréales


Une femme enceinte se doit de se comporter comme un sportif de haut niveau en matière d’alimentation pour femme enceinte. Puisque l’accouchement est digne d’une compétition de haut niveau. Et il faut s’y préparer de toutes les manières, même si cette préparation peut varier d’une femme à une autre. Pour ce faire, il faut régulièrement consommer des légumes ainsi que des céréales. Il peut s’agir de :

  • La châtaigne ;
  • Le sarrasin ;
  • Le quinoa ;
  • Le millet, etc.

Ce sont des produits qui possèdent des vertus anti-inflammatoires, et régulent la satiété. Vous pouvez aussi prendre deux cuillères à soupe d’huile riche en Oméga 3. Bref, bien s’alimenter à l’approche de l’accouchement vous permettra de garder le rythme. Vous pouvez vous rendre sur le site de SOS Parent pour trouver d’autres astuces à appliquer pour préparer l’arrivée de votre bébé.

Prendre des vitamines


Vous pouvez prendre aussi des vitamines que vous prenez depuis le début de votre grossesse. Mais misez plus sur la vitamine D3. Vous pouvez la prendre à hauteur de 3000 UI par jour. C’est bien mieux que d’essayer une seule dose par trimestre, laquelle est difficilement assimilée par le corps. Les vitamines de ce groupe sont aussi importantes pour votre fin de grossesse.

0/5 (0 Reviews)
0/5 (0 Reviews)

Post Comment