Soupe orange au potimarron et à la patate douce

En regardant les statistiques du blog, je me suis aperçue que les recettes à la patate douce semblent beaucoup vous plaire ! En voici donc une nouvelle, pour changer des purées et des gratins. Cette soupe à la jolie couleur orangée est un plat d’hiver cocooning comme je les aime, relevé juste ce qu’il faut, parfait pour se réchauffer.

Soupe à la patate douce

Pour un gros saladier de soupe (4 à 5 personnes) :

  • 1 grosse patate douce
  • 1 petit potimarron
  • 1 échalote
  • 2 cuillères à soupe de bouillon L’oriental Beendhi
  • 1 cuillère à soupe d’huile de coco (ou huile d’olive)

A défaut de bouillon Beendhi, vous pouvez parfumer cette soupe avec les épices de votre choix : le curry, la muscade, la coriandre, le gingembre, se marient très bien avec la patate douce et le potimarron. Plus classique, un cube de bouillon de légumes ou de volaille conviendra très bien aussi.

Epluchez l’échalote. Emincez-la finement.
Epluchez la patate douce. Coupez-la en gros morceaux.
Lavez le potimarron, coupez-le en quatre en ôtant les graines. Coupez la chair en gros morceaux. (Inutile de l’épluchez, la chair du potimarron est comestible.)

Faites fondre l’huile de coco dans un fais-tout, sur feu moyen. Ajoutez l’échalote, faites-la revenir quelques instants.
Ajoutez les morceaux de patate douce et de potimarron, ainsi que le bouillon.
Couvrez d’eau.

Portez à ébullition, puis laissez cuire la soupe environ 15 minutes.

Lorsque les légumes sont cuits, déposez-les dans un saladier avec la moitié du bouillon et mixez le tout. Si besoin, ajustez l’assaisonnement ou ajoutez du bouillon si la consistance est trop épaisse à votre goût.

Servez bien chaud.

J’ai décoré mon bol avec des dés de noix de coco (cette soupe se marie très bien avec les saveurs sucrées) et un filet d’huile de noisette. Vous pouvez également y ajouter une cuillère de crème ou de lait de coco.

 

Thanks! You've already liked this