Mes recettes avec l’Etal des Epices [7]

Je ne vous présente plus la boutique en ligne l’Etal des Epices, avec laquelle j’ai déjà effectué plusieurs partenariats. J’ai cette fois encore pu tester plusieurs de leurs produits, des graines et épices que je n’ai pas forcément l’habitude d’utiliser. J’aime découvrir de nouvelles saveurs, et quand elles sont de qualité comme celles-ci, c’est toujours un plaisir !
Voici donc mes dernières recettes réalisée avec ces produits :

Pizza au potiron et romarin

Pizza à la courge

Me croirez-vous si je vous dit que je n’avais jamais goûté le romarin? A part peut-être dans les mélanges d’herbes de Provence, mais ça ne permet pas de sentir véritablement les saveurs de chaque herbe.
J’avais déjà lu plusieurs fois que le romarin se mariait bien avec les courges, c’était donc l’occasion de tester ! Et effectivement il apporte une agréable touche ensoleillée à ce légume d’hiver.
Quand à la pizza à la courge… c’est l’une de mes pizzas préférées je crois ! Légère, avec des saveurs toutes douces, un vrai plat cocooning que l’on peut décliner à loisirs en variant les ingrédients et aromates.

Voir la recette >>

Bouchées de foie gras aux litchis et poivre timut

Bouchées au foie gras

Quand Charlotte m’a proposé de tester le poivre timut, très franchement, j’ai été bien embêtée. Je poivre très peu mes plats, et s’il y a un ingrédient que je ne sais pas comment utiliser, c’est bien celui-ci.
Ayant lu que le poivre timut se mariait bien avec les saveurs sucrées, j’ai profité des fêtes de Noël pour jouer sur les mélanges sucrés/poivrés, et j’ai été agréablement surprise. Cette variété de poivre est plutôt douce, ce qui me convient très bien. Il apporte du caractère à ces petites bouchées, sans prendre le pas sur les autres saveurs.
Inutile d’attendre Noël prochain pour tester : ça ferait de jolies mises en bouches pour la Saint-Valentin, non?

Voir la recette >>

Fougasse à l’origan et au sel Toscana

Fougasse à l'origan

Au printemps dernier, j’ai été passer quelques jours à Nîmes. C’était la première fois que j’allais dans le Sud, et j’ai enfin pu y goûter la VRAIE fougasse, qui n’a rien à voir avec celles que l’on peut trouver en Franche-Comté. Alors depuis, j’essaie de reproduire la recette chez moi…
Cette version s’en rapproche grâce au sel Toscana, un mélange de sel, basilic, olives noires et tomates séchées qui sent bon la Provence. Il suffit d’en saupoudrer quelques pincées sur une pâte à pain, du fromage frais ou des pâtes pour avoir l’impression d’entendre chanter les cigales…

Voir la recette >>

Thanks! You've already liked this