Cobbler aux pêches blanches et framboises

Petit rappel pour ceux qui n’auraient jamais entendu parler du cobbler : il s’agit d’un lointain cousin du crumble, avec une pâte plus moelleuse. Il en existe de nombreuses variantes, avec ou sans beurre, avec ou sans lait, avec ou sans oeuf… J’ai ici repris la version d’Il était une recette, d’une part parce que j’avais tous les ingrédients sous la main, et d’autre part parce qu’elle est prévue pour deux personnes seulement. J’ai uniquement modifié la garniture, remplaçant les cerises de la recette originale par un mélange de fruits rouges.
Le moelleux du gâteau, la douceur de la pêche blanche, la légère acidité des baies… tout cela se marie parfaitement dans un dessert à savourer tiède pour en apprécier toutes les saveurs!

Cobbler aux pêches

Pour 2 personnes :

  • 2 pêches blanches
  • 50 g de fruits rouges (surgelés ici)
  • 2 cuillères à soupe d’eau
  • 1/2 cuillère à café de vanille moulue
  • 30 g de farine
  • 20 g de poudre d’amande
  • 20 g de sucre
  • 2 cuillères à soupe de fromage blanc
  • 1 cuillère à soupe d’huile (de noisette ici)
  • 1 cuillère à café de levure
  • 1 pincée de sel

Préchauffez le four à 170°C.

Épluchez les pêches. Coupez-les en dés.

Graissez légèrement un petit moule à gratin à bords hauts. Répartissez-y les pêches, puis les fruits rouges.
Saupoudrez de vanille moulue puis ajoutez 2 cuillères à soupe d’eau.

Enfournez.  Laissez cuire 10 min.

Pendant la cuisson des fruits, préparez la pâte : mélangez la farine avec la poudre d’amande, le sucre, la levure et le sel.
Faites un puits, ajoutez-y le fromage blanc et l’huile. Mélangez bien.

Lorsque les fruits sont cuits, sortez le plat du four.  Déposez sur les fruits des cuillères de pâte.

Enfournez à nouveau et laissez cuire 25 à 30 min. Si la pâte brunit trop vite, couvrez le plat avec une feuille d’aluminium.

Cobbler aux pêches

A table!
Servez le cobbler tiède. Traditionnellement, il se déguste avec une boule de glace à la vanille, une crème anglaise ou encore un yaourt nature.  Personnellement je l’ai servi sans aucun accompagnement et je l’ai trouvé parfait ainsi.

Thanks! You've already liked this